• Jessica

Se donner l’espace de tomber

Quel espace nous donnons-nous pour pleinement tomber ? Sans retenue, sans jugement ?

Comment vivons-nous la honte, la culpabilité lorsque nous trébuchons dans la rue ? Lorsque nous avons une feuille de salade entre les dents ? Lorsque nous oublions un anniversaire ? Mais également lorsque nous prenons conscience d’avoir mis en sourdine notre intuition ? D’avoir nourri des relations avec des personnes qui nous rabaissent plutôt que de nous nourrir ? D’avoir blessé quelqu’un ? De ne pas avoir respecté et fait respecter nos limites ? D’avoir impliqué des personnes « innocentes » dans nos histoires personnelles compliquées ? D’avoir commis une injustice ? Quand on se déçoit soi-même ?

(c) Alexandra La Meir pour Jessica - MarAdentro


J’ai récemment pris conscience du contrôle que j’opérais sur l’espace que je m’octroie pour tomber, non pas trébucher, mais bien tomber. Le contrôle est un thème important de ma Vie depuis longtemps. J’ai, très jeune, développé cette croyance que si je pouvais contrôler mes réactions, mes choix, les situations, les autres, la Vie, j’éviterais d’être déçue (et de décevoir) et de souffrir. Cette souffrance qui est si intimement liée à notre expérience humaine, je la fuyais de tout mon être. En faisant cela, je me suis coupée de forces incroyables.


Comme l’écrit Brené Brown dans son livre "Daring Greatly: How the Courage to Be Vulnerable Transforms the Way We Live, Love, Parent, and Lead”, « Il est plus facile de vivre la déception que de ressentir la déception. On se sent plus vulnérable quand on plonge par intermittence dans la déception, plutôt quand on s’y établit. On sacrifie la joie, mais on ressent moins la douleur ».


Mais voilà que la Vie me propose d’ouvrir les yeux sur ce contrôle constant posé sur la honte et la culpabilité. Ces sentiments, si profondément liés l’un à l’autre, se situent hors de ma zone de confort. Je les redoute, tente de les contrôler ou les repousse autant que possible.


J’en profite pour apporter une distinction importante qui m’est très utile au quotidien : la différence entre honte et culpabilité.

Brené Brown la décrit ainsi : la honte est l’accent mis sur soi, la culpabilité sur un comportement. La honte c’est « je suis une mauvaise personne », la culpabilité c’est « j’ai fait quelque chose de mal ». La culpabilité : « désolée, j’ai fait une erreur ». La honte : « désolée, je suis une erreur ». Cette distinction est primordiale car c’est là que se crée l’espace. En se concentrant sur la honte et en pensant que je suis une mauvaise personne, l’espace se ferme. Je ne peux que me faire emporter dans une spirale infernale où mon être entier lutte contre toutes les émotions et pensées générées par une telle image de moi-même. Si je suis une mauvaise personne, je ne peux être réparée. Il n’y a plus d’espoir. Tout se ferme. Pas étonnant que je redoute de vivre de telles situations ou de faire des choix pouvant me mener à la honte. En revanche, en me connectant à la culpabilité et prenant conscience que j’ai commis une erreur, l’espace s’ouvre. Je sors du jugement. Je reprends place dans ma nature humaine et de là, je peux observer et ressentir tout ce qui est généré sans perdre pieds. Je peux prendre ma part de responsabilité. Des actions peuvent être prises pour réparer. Des leçons peuvent être tirées. La croissance, la Vie reste possible. Un chemin s’ouvre.

Je peux prendre ma part de responsabilité. Des actions peuvent être prises pour réparer. Des leçons peuvent être tirées. La croissance, la Vie reste possible. Un chemin s’ouvre.

Alors je nous souhaite, pour 2020, de nous donner tout l’espace et le temps nécessaire pour tomber, pour toucher le fond. Et pour pouvoir ensuite nous relever et avancer sur la nouvelle voie qui s’ouvre devant nous. Puissions-nous prendre confiance dans notre capacité à nous relever et goûter à nouveau à la Joie. Alors je nous souhaite, pour 2020, de nous donner tout l’espace et le temps nécessaire pour tomber, pour toucher le fond. Et pour pouvoir ensuite nous relever et avancer sur la nouvelle voie qui s’ouvre devant nous. Puissions-nous prendre confiance dans notre capacité à nous relever et goûter à nouveau à la Joie.

CONTACTEZ-MOI

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon